Ciné-débat

Les plantes médicinales et la médecine traditionnelle

El gran dragon

 

Projection du documentaire "El Gran Dragon"

 

  • Louis CORET, Praticien en Médecine Traditionnelle Chinoise et Soins Chamaniques, nous parlera du Chamanisme au tambour
  • Deux Naturopathes nous parlerons de l'utilisation des plantes dans leurs pratiques thérapeutiques.

 

Samedi 24 Mai à 20h30

Cinéma Le Vauban à Saint Jean Pied de Port

Le film

 

El Gran Dragón est un documentaire sur les médecines traditionnelles. C’est un voyage de plusieurs milliers de kilomètres qui nous transporte en forêt amazonienne péruvienne, entre Lima, Trujillo, Tarapoto, Iquitos, Pucalpa. Le déroulement de ce film est l’itinéraire de deux jeunes réalisateurs qui se sont immergés au sein d’une population qui entretient une relation étroite avec sa biodiversité. Ils ont construit la trame narrative et leur réflexion autour des nombreuses rencontres tissées et des lieux visités. Au fil du documentaire, un dialogue empreint d’une grande humanité s’établit entre protagonistes. Ils prennent le spectateur à témoin, l’amènent à poser un regard réflexif sur sa propre société et son environnement.

Ce film nous confronte à nos propres représentations sociales, nous plaçant au cœur d’un autre système de croyances, en harmonie parfaite avec la nature. Les valeurs sont amour, humilité, respect de soi et de tous les êtres vivants. Ici, les guérisseurs entrent en communication avec les esprits des plantes dîtes « maîtresses ». Ils guident et accompagnent le patient vers son épanouissement corporel et spirituel.

Mais qu’en est-il de ces médecines traditionnelles aujourd’hui ? Cette question conduit dans un premier temps à dresser un état des lieux : en allant à la rencontre des gardiens de ce savoir, les curanderos d’une part, les médecins et scientifiques qui souhaitent mieux appréhender leurs bienfaits curatifs d’autre part. Tous constatent le déclin progressif des médecines traditionnelles. Les causes sont à rechercher dans le modèle de développement économique et culturel occidental. Celui-ci produit des effets destructeurs sur son environnement : la forêt s’amenuise, les fleuves sont pollués, la faune disparaît. Le devenir de ces savoirs ancestraux est en jeu. Plus largement, c’est celui de tout un pays et de notre planète.

Isolés les uns des autres, les protagonistes ne sont pas pour autant résignés. Bien que moins nombreux qu’auparavant, de jeunes guérisseurs émergent et font perdurer leurs pratiques thérapeutiques. Des passerelles s’établissent entre scientifiques et curanderos. La Sécurité Sociale péruvienne propose à ses usagers l’accès aux médecines «complémentaires».

Progressivement, les échanges rendent compte des préoccupations et des valeurs communes. Par le partage de leurs réflexions et expériences, ils ouvrent l’espace d’un débat et nous transmettent le témoin.